A l’intérieur les gens ont des gestes tranquilles /

Il est là. Près de moi tu sais. Il est là. Dans les murs. Il est seize heures vingt au clocher de Neauphle. Les feuilles frissonnent d’un vent tranquille. il y a des nénuphars dans ta mare, dans la mare de Jeanne. Sont-ils les même que dans les eaux limoneuses du Mékong ?

La glycine est encore en fleurs alors que nous sommes en septembre. Il y a un grillage qui enferme ton fils, qui me tient en dehors de toi. Tu es là. Près de moi, tu sais. Dans les murs. Dans mes mots.

Publicités

Signer /

Que fait-on de ces passages soulignés dans les livres ? les pages cornées, entourées, préférées, réservées ? Ces mots qui nous touchent plus que les autres alentours.

On les retrouve au hasard d’un rangement dans une incompréhension teintée de nostalgie, comme un tatouage regretté.