Mots de ma mère /

Mettez votre musique

Montez le son

Et à chaque note dites-vous bien que c’est quelque chose que les ténèbres ne vous prendront pas

 

Publicités

River man /

Betty came by on her way
Said she had a word to say
About things today
And fallen leaves

Said she hadn’t heard the news
Hadn’t had the time to choose
A way to lose
But she believes

Gonna see the river man
Gonna tell him all I can
About the plan
For lilac time

If he tells me all he knows
About the way his river flows
And all night shows
In summertime

Betty said she prayed today
For the sky to blow away
Or maybe stay
She wasn’t sure

For when she thought of summer rain
Calling for her mind again
She lost the pain
And stayed for more

Gonna to see the river man
Gonna to tell him all I can
About the ban
On feeling free

If he tells me all he knows
About the way his river flows
I don’t suppose
It’s meant for me

Oh, how they come and go

Nick Drake

à midi un dimanche /

Des bouleaux gigantesques papillotent en rythme sous un soleil du dimanche.

Une femme passe avec une coupe de cheveux en forme de noisette.

Elle s’est essuyé le visage, les mains avec un beau mouchoir blanc. Elle l’a calé en dessous de ses fesses. A posé ses mains échauffées sur ses hanches un peu, fixant le clavier de son regard concentré.

Elle a attaqué la mazurka du programme.

Un moment de total abandon. Je n’écoute même plus la musique. C’est mon corps qui l’écoute.

Pendant l’entracte elle se tient debout près de la tente de régie, elle fume une cigarette et corrige le présentateur. Elle joue la berceuse opus 57 en ré bémol majeur, ma préférée.

chopin-warsaw