L.A.N /

Croire connaitre les gens

Être toujours étonné par leur lâcheté

Il ronde l’automne

Et les marrons brillants

Comblent les trous laissés

Par ces gens

Publicités