Ma mémoire /

il y a la mémoire

(se souvenir des endroits où on a mangé)

le bruit

(de la multitude de cliquetis)

sonar

seule pour manger, par deux, un compagnon ne chasse pas

elles prennent la forme d’un grand têtard

elles se mettent sur le dos

d’où viennent elles  et où vont elles après la fin de la saison ?

 

la baleine bleue est aussi mystérieuse

que les profondeurs qui l’ont vu naître.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s