La nuit /

Il n’y a pas de lumière dans la pièce. Quelques miettes d’ombre qui se sont échapées du ciel dehors font voir la silhouette de quelques plantes mortes pendues comme des épouvantails.

Mais il n’y a pas de lumière.

C’est l’été dehors. Et la nuit tombe. Mais qu’est ce qu’elle en sait ? Peut être est ce le matin ou l’après midi. Peut être n’est elle plus à Rome, elle est peut être déjà au Portugal.

Mais elle le sait, elle le ressent,

Le rythme de la nuit, les sons qui s’éloignent.

Elle est encore à Rome. Elle connait la nuit,

Parce qu’elle l’a apprivoisée, les horaires, elle les connait.

La pièce est petite et l’odeur amère des fruits en train de pourrir se tient cachée dans les murs. Mais ça sent bon. Ça sent la liberté de se détruire. la liberté de mourir.

Laisse moi partir.

Les menottes aux poignets.

Elle peut à peine bouger ses épaules et la sensation qu’il y a des lames sur la chaise, que le fer tiède mouillé de sa sueur est en fait des lames de rasoirs mouillées par son sang.

L’air colle. Il fait trop chaud pour respirer et la culotte qui enserre ses jambes et sa valeur est trempée de sa transpiration.

Laisse moi partir.

Le tissu des bandages qui couvraient les blessures graves qu’elle a subie à commencé hier à se dénouer.

Elle se rappelle. Elle avait sept ans, quand elle a senti cette douleur.

Les abeilles dans le jardin de sa grand-mère.

Laisse moi partir.

Ça y est elle se dit. Coincée dans la rue, c’est la cire jaune qui coule, pas le sang rouge.

Mais elle se souvient du panneau si ironique qu’elle a vu juste avant de partir.

« Vous n’êtes pas une marchandise. »

Elle ferme les yeux.

Elle le sait. Elle l’a apprivoisée, la nuit.

écrit lors d’un exercice d’écriture théâtrale en 2001. Thème et contrainte : une femme, une chaise, la nuit. Deux heures pour écrire, mettre en scène et jouer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s