Les identitées remarquables I /

Qu’est ce qu’on fait, on se parle et on ne se dit rien. On boit du thé, on fait semblant de ne pas voir qu’on s’ennuie. On fait l’amour parce que ça meuble. J’essaie de toute mes forces de me projeter, j’essaie le prénom de mes hypothétiques enfants avec son nom, je m’invente une nouvelle signature pendant que je paie aux grands magasins. Et je me rassure, horrifiée, en constatant sans mots dire que son désintérêt est tel que je n’aurai jamais à lui avouer le mien. Cela constitue l’excuse sociale que je donne comme réponse pour éviter de dire qu’il m’est impossible d’imaginer quelqu’un d’autre que Lui. Pourtant je lui cuisine des tartes, je lui fais des cadeaux pour agrandir ma présence chez lui, aggrandir l’accroc dans le vêtement. Et faire semblant. Qu’est ce qu’on fait. On boit du thé et on ne se parle même plus. Je pense à ses enfants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s