il y a plus simple /

Un instant d’humanité.

Et Bruxelles s’effondre.

Au travers d’une fenêtre au grillage fleuri de dix sur vingt, je les entends.

Le temps s’arrête.

Et le lendemain reprend. Je suis en suspens.

Tu me proposes un café.

On respire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s