si vous aimez…/

/… ce que vous lisez sur Latitude de l’âme vous aimerez surement :

jalousies

(…) Je me suis endormi comme une masse, abruti de vin. On aurait dit que je fêtais une libération. Le ciel avait crevé, la neige s’était répandue partout. Paris tout blanc s’étalait derrière cette même fenêtre que je regarde à présent. Le lendemain à l’aube, au réveil, je me suis découvert d’énormes réservoirs de souffrance. J’ai arrêté de me nourrir, d’étudier. J’ai vagabondé dans la ville en psalmodiant son nom. Je me suis desséché.

(…) Si on réfléchit posément, on s’aperçoit que dans son principe la jalousie ne concerne pas un homme ou une femme qui serait nôtre et qu’un tiers nous prendrait, mais un rapport entre soi et cet homme ou cette femme. On se sent évincé, parce que, comme je l’ai déjà signalé, évincer signifie triompher de quelqu’un, et que dans le rapport amoureux, qui est toujours sous-tendu de rivalité, l’autre triomphe de nous en nous préférant un lieu qu’il trouve plus agréable.

(…) Faire l’amour en état de jalousie, dans la frénésie de la réconciliation, surpasse toutes les formes de tendresse. On s’unit avec l’autre et en même temps contre lui. On s’exalte d’être à ce point d’accord. Vous êtes d’une gratitude éperdue pour celle qui vous revient. Elle avoue sa tromperie sans un mot, vous prouvant qu’elle est fourbe mais qu’elle vous préfère, et c’est exquis.

(…)  » A vous aussi, il a fait le coup de sa première femme ? Écoutez, chacun possède son jardin secret, il se confie si peu, je ne risquerais pas ma tête sur un point aussi nébuleux. Qu’est-elle devenue, qu’a-t-il vraiment vécu avec elle, je l’ignore. Une partie de ce qu’il raconte, probablement. Ce qu’à fait votre conjoint dans une autre vie, bien naïf qui prétend le savoir. Connaissez-vous la personne qui dort avec vous, de qui vous exigez une fidélité absolue, dont vous croyez spontanément le discours, mais dont vous n’avez pas la moindre idée des pensées qui l’ont traversée durant le repas que vous venez de partager avec elle ? « 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s