ligne 13 /

Paris. Pari. Pas rit. C’est innombrable.

Des bruits infimes et lourds, avant tout des odeurs, Le métro bien sûr, mais aussi plus personnelles, la rue des Thermopyles au mois d’août, les rues de la musique, Belleville, le Paris mieux, le Paris rêvé, la rue des Cascades, du Jourdain, un fleuve merveilleux. Paris pour moi c’est aussi la Tunisie. Paris c’est le pays de ma mère, Paris médina. Le souk. C’est une douleur.

Je ne connais pas un parisien qui ne se soit plaint un jour de la vie « à la capitale » et pourtant on y reste, on y part, on y revient. Je voudrais parler de Paris pour faire sortir de moi la rue Marx Dormoy, Nanterre, le train de Nanterre, l’admiration de A.A., ma jeunesse terrible, blanche, triste. L’argent, le manque d’argent , la nonchalance. Faire sortir la rue de l’Ouest, Paris 14, village. Le cinéma et sa toute puissance fantasmée dans le giron de Dominique.

Les premiers espaces.

Un concentré congelé de perfection un soir, bassin des Tuileries après la rétrospective Viktor&Rolf. Le soleil qui se couche sur Orsay. Paris triste. Paris que j’ai fui pour n’y plus jamais revenir et pourtant l’envie chaque jour de vouloir juste s’arrêter à la Pendule à la Villette.

Paris c’est irrémédiable, ne pas trouver les mots, le souffle court, étouffer. Vouloir en finir. J’ai commencé à écrire sur Paris bien longtemps après l’avoir quitté et bien avant que d’imaginer y retourner. Écrire sur Paris comme la peur au ventre, le plus loin d’elle possible. Dans la peur de l’attachement et au final de l’abandon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s