Une vie meilleure /

Il fait trop chaud dehors et je suis trop habillée. J’ai l’impression d’être trois fois moi dans mon bleu encre. Le cœur au bord de l’éclatement. Je lui achète une bouteille d’eau alors que j’en ai déjà une dans mon sac. Entre la coriandre et les radis, dans la fraicheur des néons couleur de gaz il y a la montagne magique posée près de lui. Je le regarde, il y a tout Varsovie dans ses yeux et Mysore aussi, et une vie meilleure.

Je pense à Elle que j’ai blessée et j’ai envie de lui dire. Une vie meilleure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s